news

un choix de taille Intérêt du sécateur électrique en arboriculture

Pour tailler ses 400 ha vergers, l’EARL Racamier a investi dans 56 sécateurs électriques Infaco.

Réduire la pénibilité, offrir plus de confort aux salariés et gagner en productivité, tels sont les points forts des sécateurs électriques d’Infaco, souligné par Pascal Racamier, arboriculteur dans les Bouches-du-Rhône. En 2021, l’EARL est passée des sécateurs manuels au sécateur électrique pour tailler 400 hectares de vergers de pêche, nectarine et abricot. La famille Racamier a choisi Infaco et investi dans 56 sécateurs électriques Electrocoup.

Dans la plaine de la Crau, en Provence, les tailleurs de l’EARL Racamier utilisent désormais des sécateurs électriques Infaco. Les petits et les grands sécateurs à main sont bel et bien remisés ! Avec l’électrique, un seul sécateur est nécessaire pour effectuer les petites et les grosses coupes.
Sur les quatre exploitations de l’EARL, Pascal Racamier note un gain en productivité de 20 à 30%. Avec le sécateur électrique Infaco, la main libre peut directement retirer de l’arbre les bois coupés. Par ailleurs, cette technologie augmente le confort au travail. Les épaules sont moins sollicitées et il n’est pas nécessaire de monter dans un escabeau pour trouver le bon angle de coupe.

Avec deux années de recul, dans les 400 ha de vergers de pêche, nectarine et abricot, Pascal Racamier constate aussi que la qualité de la taille s’est améliorée